PAS SEULEMENT TOURISME

L’équilibre de l’écosystème économique et social alpin a toujours été complexe et délicat. Aujourd’hui encore plus : coincé entre un tourisme monopolisant qui change et une longue tradition agricole, artisanale et même industrielle qui doit se transformer pour un marché globalisé.

Un vieillissement important de la population résidente et le dépeuplement des petites communes pas affectées par le tourisme sont deux facteurs critiques qui pourraient être partiellement compensés par des politiques d’attraction des jeunes et des familles en smart working.

VISIONALPS a certainement une forte attention pour la filière touristique mais il veut être aussi utile pour tous les opérateurs économiques, agricoles, artisanaux et industriels présents. En particulier, l’énergie, la mobilité, les transports et la santé sont les secteurs alpins où la transformation numérique peut être un “game changer” et où nous aurons plus d’attention.

Tout cela ne peut se faire que si les infrastructures numériques (et pas seulement la connectivité) sont à la hauteur des défis sociaux et économiques des décennies à venir. VISIONALPS est également conçu pour les entreprises et les petites administrations alpines confrontées à des défis importants pour leur survie.